Hydrogénation de l'adiponitrile en hexamethylenediamine sur nickel de Raney : cinétique et transfert de matière en réacteur agité

par Corinne Roux

Thèse de doctorat en Chimie analytique

Sous la direction de Julien Andrieu et de Henri Delmas.

Soutenue en 1990

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La méthodologie d'étude des réactions catalytiques en milieu gaz-liquide-solide est connue, pourtant sa mise en oeuvre reste délicate et rarement concrétisée dans les conditions réelles de réactions industrielles complexes. Cette étude concerne un exemple concret, l'hydrogénation de l'adiponitrile (ADN) en hexaméthylène-diamine (HMD) sur nickel de Raney, dans un réacteur agité par mobile auto-aspirant. Cette réaction s'effectue en deux étapes consécutives (l'intermédiaire étant l'amino-nitrile correspondant) et est très sélective lorsqu'elle est mise en oeuvre avec le solvant et le catalyseur industriels. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (138 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 106-111

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TEXT 1990 ROU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.