Procédé perturbatif Lennard-Jones-Brillouin-Wigner (L. B. W. ) et règles de déduction pour les grandeurs moléculaires de systèmes diatomiques à un ou deux électrons actifs

par Boghos Joulakian

Thèse de doctorat en Sciences. Physique atomique et moléculaire

Sous la direction de Monique Aubert-Frécon.

Soutenue en 1990

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Monique Aubert-Frécon.


  • Résumé

    Dans le but de leur utilisation dans des calculs de collisions atomiques, des regles de passage exactes pour les proprietes spectroscopiques des systemes diatomiques monoelectroniques sont etablies, puis des relations algebriques simples sont obtenues, permettant la deduction de l'energie des systemes a deux electrons vrais ou actifs en appliquant la methode perturbative de lennard-jones-brillouin-wigner (l. B. W. ). Ce procede est egalement utilise pour obtenir les valeurs de l'energie des niveaux excites de systemes diatomiques alcalins a un electron actif tel que lih#+ et li#2#+ a partir des solutions propres de h#2#+. Pour chaque systeme etudie, des calculs directs sont effectues pour verifier la validite des regles de correspondance etablies et du procede perturbatif. Le texte comporte des descriptions detaillees des methodes proposees, ainsi qu'une grande quantite de resultats originaux concernant de nombreux systemes a un et deux electrons vrais ou actifs

  • Titre traduit

    Lennard-jones-brillouin-wigner perturbative procedure and deduction rules for the molecular properties at one and two electron diatomic systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (114 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 108-114

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.