Étude de la fixation d'entités immunologiques sur des particules de latex fonctionnalisés : applications à la détection du méningocoque B et à la détermination de l'hormone choriogonadotropine humaine

par Anne-Cécilia Laverrière

Thèse de doctorat en Sciences. Biochimie

Sous la direction de Danièle C. Gautheron.

Soutenue en 1990

à Lyon 1 .

Le président du jury était Danièle C. Gautheron.


  • Résumé

    De nombreuses méthodes immunologiques permettent la détection d'antigènes dans les liquides biologiques. Nous nous sommes intéressés à la méthode d'agglutination au latex qui est très simple d'utilisation. Son principe repose sur l'agglutination des particules de latex en présence des antigènes détectés dans le liquide biologique analysé puisque celles-ci sont couplées aux anticorps spécifiques des antigènes recherchés. La méthode d'agglutination au latex est étudié pour la détection du méningocoque B (MnB) et la détermination de l'hormone choriogonadotropine humaine (hCG). Ces deux modèles expérimentaux permettent l'étude des anticorps respectivement de classe IgM, IgG et de leurs produits de réduction ou de dégradation enzymatique. Les différentes entités immunologiques obtenues à partir des IgM ou IgG ont été caractérisées par leur poids moléculaire, leur activité immunologique, déterminés par électrophorèse et dosage ELISA. Nous avons étudié le couplage covalent des anticorps anti-MnB, à la surface des particules de latex, par leurs groupements aminés ou sulfhydryles. Le couplage covalent des anticorps par leurs groupements aminés a été réalisé avec des agents de couplage tels que la benzoquinone et la carbodimide (EDC). Le complexe avidine-iodoacétyl-LC-biotine a permis le couplage des anticorps par leurs groupments sulfhydryles. Des ponts disulfures établis directement entre latex et anticorps ont également été réalisés. Les couplages covalents qui ont donné les meilleurs résultats sont ceux pour lesquels les monomères d'IgM sont couplés aux particules de latex aminé, par leurs groupements sulfhydryles, à l'aide de l'agent de couplage hétérobifonctionnel, le sulfo-SMCC. Dans ces conditions de couplage, le seuil de détection des antigènes polysaccharidiques du MnB est de 50 ng/ml ; les LCR positifs sont aussi bien détectés qu'avec un latex du commerce choisi comme référence


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (125 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 102-125

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.