Dépendance en impulsion transverse de la production du J-Ψ dans les interactions p-U, 16O-U et 32S-U à 200 GeV-c par nucléon

par Olivier Drapier

Thèse de doctorat en Sciences. Physique nucléaire

Sous la direction de Alain Guichard.

Soutenue en 1990

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Alain Guichard.


  • Résumé

    Le travail presente dans cette these est l'etude de la dependance en impulsion transverse de la production de dimuons de masse superieure a 1. 7 gev/c#2, dans les collisions p-u, #1#6o-u et #3#2s-o a 200 gev par nucleon. L'experience na38, installe aupres du sps du cern, detecte les dimuons produits dans ces collisions, au moyen du spectrometre a muons precedemment utilise par l'experience na10. La mesure de l'energie transverse neutre emise, qui reflete la centralite de l'interaction, est deduite de l'energie deposee dans un calorimetre electromagnetique situe immediatement en aval de la cible active. L'analyse des donnees experimentales est realise au moyen d'une methode de prise en compte des effets d'appareillage, basee sur la modelisation de ces effets par un ensemble de matrices de transfert. Les resultats de cette analyse permettent de montrer, pour les collisions #1#6o-u et #3#2s-u, une croissance des moments <pt> et <p#t#2< des dimuons issus du j/ avec l'energie transverse neutre mesuree, alors qu'une telle correlation n'est pas visible en ce qui concerne les dimuons du continuum. Une comparaison de ces resultats avec differents modeles theoriques existant dans la litterature est presentee. Une premiere etude concerne les modeles bases sur l'existence d'un plasma de quarks et de gluons interdisant la formation du j/ par effet d'ecran de couleur. Un autre mecanisme, faisant intervenir l'absorption du j/ par un gaz dense de hadrons ainsi que la diffusion des partons dans la voie d'entree, est egalement etudie. Les resultats experimentaux ne permettent pas de trancher entre ces differents modeles


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple [circa 150] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 1-4

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.