Démétallisation biologique de résidus pétroliers lourds

par Philippe Glénat

Thèse de doctorat en Sciences. Ecologie microbienne

Sous la direction de Anne-Monique Gounot.

Soutenue en 1990

à Lyon 1 .

Le président du jury était Anne-Monique Gounot.


  • Résumé

    La presence de vanadium et de nickel dans les bruts lourds pose des problemes au niveau de leur raffinage et de l'utilisation de coupes lourdes. Ces metaux sont presents dans le bruts et dans les residus lourds sous la forme de composes organometalliques: les metalloporphyrines. Cette etude a eu pour but de rechercher un procede utilisant des microorganises permettant la demetallisation biologique en presence d'eau d'un residu petrolier solide lourd: un asphalte n-c5 provenant d'un brut boscan. Des inoculums microbiens mixtes capables d'utiliser les metalloporphyrines en tant que sources d'azote et de solubiliser les metaux ont ete recherches. Les consortiums bacteriens utilises sont issus d'hydrocarbures et de sols ayant recu des hydrocarbures. Au moyen d'un dispositif de percolation de colonnes d'asphalte, une activite biologique de solubilisation de vanadium contenu dans l'asphalte a ete mise en evidence. Cette activite n'a ete obtenue qu'en presence de di-acetylacetonate de vanadyle dans le milieu liquide. Deux souches pures sauvages provenant des consortiums bacteriens ont modifie en culture pure une porphyrine de cuivre. Chacune des deux souches pures presentes egalement la capacite de demetalliser l'asphalte en colonne de percolation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (178 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 169-178

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.