Etude des phases induites par mixage ionique du système Fe-Ti

par Roger Brenier

Thèse de doctorat en Sciences. Physique des matériaux

Sous la direction de Paul Thevenard.

Soutenue en 1990

à Lyon 1 .

Les rapporteurs étaient Paul Thevenard.


  • Résumé

    Les phases formees par melange ionique de multicouches fe-ti ont ete determinees dans une large gamme de composition, de fluence et de temperature d'irradiation. Le role des defauts d'irradiation dans les phases amorphes et cubiques centrees a ete aborde. L'evolution de l'alliage amorphe +-fe(ti) forme dans une multicouche a ete suivie aux faibles fluences (2. 10#1#5xe#+. Cm##2). Lorsque l'alliage est quasiment homogene (8. 10#1#5xe#+ cm##2) des effets chimiques differentiels sur l'interdiffusion des especes atomiques fe, ti et c ont ete mis en evidence. Dans le diagramme composition-temperature d'irradiation des multicouches, la competition dans la formation des phases amorphe et cubique centree peut etre qualitativement reproduite par un modele thermodynamique. L'effet de la contamination en si des multicouches deposees sur support si a ete examine. Cette impurete favorise l'amorphisation des couches les plus proches du support aux faibles fluences (5. 10#1#4 xe#+ cm##2) mais n'a pas d'effet sur le reste de la multicouche meme a plus forte fluence (10#1#6xe#+ cm##2). L'irradiation aux ions xe#+ a 370 k d'un alliage amorphe fe#5#0ti#5#0 induit une segregation de ti dans la region du pic de dommages balistiques. La region de surface, enrichie en fe, recristallise partiellement. La segregation induite a ete comparee dans une phase amorphe et une phase cubique entree, dans des conditions voisines, a plus haute temperature. La segregation atomique est negligeable dans l'amorphe. Dans la phase cristallisee, le pic de dommages s'enrichit en ti, alors que l'impurete si est entrainee vers la surface libre, conformement a l'effet de taille atomique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (129 f.-[60] f. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [16] f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.