Interprétation théorique des phénomènes de capture électronique dans la collision O6+ + He à l'aide des méthodes AB-initio de la physique quantique

par Koutaïba Amezian

Thèse de doctorat en Sciences. Physique atomique et moléculaire

Sous la direction de Marie-Christine Bacchus-Montabonel.

Soutenue en 1990

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Marie-Christine Bacchus-Montabonel.


  • Résumé

    Nous nous sommes interesses a l'interpretation theorique de la simple capture electronique dans la collision o#6#++he. Il a ete montre experimentalement que cette capture est dominante sur les niveaux o#5#+ (n=3)+he#+. Nous avons effectue tout d'abord des calculs ab-inition utilisant la methode d'interaction de configurations pur determiner les courbes d'energie potentielle des etats moleculaires mis en jeu et les couples radial et rotationel correspondants. En deuxieme lieu, nous avons utilise une mehode semi-classique pour resoudre les equations couplees de collision. Nous avons ensuite determiner les sections efficaces partielles sur les sous-niveaux 3s, 3p, 3d, et nous obtenons un bon accord avec les resultats experimentaux et d'autres resultats theoriques. Enfin, pour completer notre etude nous avons fait une comparaison entre les deux systemes isoelectroniques o#6#++he et n#5#++he


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (III-73 f.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [9] f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.