Etude de la susceptibilité aux parasites electromagnétiques transitoires des antennes plaquées utilisées dans le domaine spatial

par Jean-Paul Seaux

Thèse de doctorat en Communications optiques et microondes

Sous la direction de Bernard Jecko.

Soutenue en 1990

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'étude de la susceptibilité des antennes plaques utilisées dans le domaine spatial est traitée théoriquement et expérimentalement. Les courants transitoires induits sur l'antenne et dans l'alimentation sont déterminés en appliquant le principe de Huygens aux équations de Maxwell en champ total et la résolution numérique s'effectue selon la methode des différences finies. Expérimentalement des mesures en simulateur I. E. M. Ont validé les résultats obtenus.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.