Rosa chacel et l'usage de la parole

par Danièle Miglos

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Monique Joly.

Soutenue en 1990

à Lille 3 .


  • Résumé

    Cette etude est issue d'une interrogation sur l'usage de la parole et en particulier, celle qui dit "je" et revendique sa subjectivite, dans l'oeuvre de r. Chacel. Le titre est un emprunt a n. Sarraute la relation a l'ecriture de ces deux ecricains offre en effet au lecteur une occasion de discerner des concomitances lexicales et prosodiques entre deux approches singulieres de la voix narrative dazns une premiere partie, ou parcours du journal intime de r. Chacel est etudiee la parole de celle-ci, pour ce qu'elle revele - et ca- che a la fois- de ses projets, de ses rencontres avec d'autres tex tes et d'autres lieux, la "germination" de l'oeuvre et le "tresor cache" dans le dit et le non-dit de l'autobiographie, assumee com- me telle generiquement. La seconde partie analyse certains proces- sus genetiques dans un corpus romanesque qui se presente comme une serie de romans "embryonnaires". Cette incursion dans le laboratoi- re de r. Chacel donne en effet la cle de son choix de la prose, qu'elle appelle "la prose de la vie", choix qui, loin d'exclure la poesie, l'inclut et s'en alimente. Structuree autour du theme de "l'extracontemporaneite", la troisieme partie analyse les para- textes "tardifs" de r. Chacel : comment elle presente a des lecteurs d'aujourd'hui, ou d'un hier tres proche, des textes nes, parfois


  • Résumé

    This study aims at questioning the use of language in rosa chacel works and especially the language of the subjective "l". The title is taken from a book at nthalie sarraute. Booth women writers have so much in common that the reader will be unabled to perceive similarities in vocabulary and rythm when comparing her two peculiar practices of the narrative voice. In the first part we read r. Chacel's diary, we study her language either for what she reveals -hiding them at the same time - about her projects about the texts she happens to read, places she goes the "work in progress", the "treasure hidden" in her text, which she means autobiographical. The second part is an analysis of some creative processes in her novels which she claims to bear like" embryonic" novels. Intruding into r. Chancel'workshop gives some clues to understand why she cho- se to write prose instead of poetry, the "prose of life" as she names it, far from excluding poetry, contains it and feeds upon it. The third part is devoted to the theme of "extracontemporaneidad" we analize the late "paratexts" or r. Chacel's works, her way of

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : XI-416 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. UFR des Etudes romanes, slaves et orientales. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : EL 2086 (1)
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. UFR des Etudes romanes, slaves et orientales. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : EL 2086 (2)
  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH-LET/1990LIL3006-1
  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH-LET/1990LIL3006-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.