Analyse de structures post-calédoniennes (Nord de la France, Sud de la Belgique)

par Jean-Pierre Colbeaux

Thèse de doctorat en Sciences naturelles

Sous la direction de Christian Lamouroux.

Soutenue en 1990

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les structures affectant les terrains d'âge paléozoïque à cénozoïque, dans le Nord de la France et le Sud de la Belgique, sont décrites et interprétées. L'étude de leurs relations mutuelles conduit à définir une succession chronologique d'ensembles de structures reliés à des raccourcissements alternativement N-S et E-W. En ce qui concerne les assises paléozoïques, une attention plus particulière fut portée au massif paléozoïque du bas-boulonnais, où l'interprétation permet de mettre en évidence d'une part, de nouvelles unités tectoniques, d'autre part un schéma structural d'ensemble. Pour les formations mésozoïques, un premier état de la fracturation de la craie (crétacé) est présenté; divers indices convergents conduisent à envisager une tectonique active jusqu'au présent. La datation des ensembles de structures, replacée dans le cadre de l'Europe du nord-ouest, met l'accent sur deux épisodes tectoniques (l'un au paléozoïque, l'autre au cénozoïque) séparés par une période de calme relatif au mésozoïque

  • Titre traduit

    Analysis of post-caledonian structures (North of France, South of Belgium)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (385 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 241-261

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1990-363
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.