Différentiation cellulaire chez les microsporidies : étude ultrastructurale du développement de Nosemoides vivieri V.D. et P. et Nosema apis Zander et mise en évidence de l'évolution des systèmes membranaires par la technique de cryofracture

par Daniel Vinckier

Thèse de doctorat en Sciences naturelles

Sous la direction de Émile Vivier.

Soutenue en 1990

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les microsporidies Nosemoides vivieri et nosema apis sont des protozoaires parasites intracellulaires obligatoires, dont tous les stades du cycle sont en contact direct avec le cytoplasme de la cellule-hôte. Ce cycle est caracterisé par l'alternance de deux phases: une phase ve��gétative (ou mérogonie) à structure cellulaire non specialisée pendant laquelle le parasite croît et se multiplie activement, et une phase sporogonique (ou sporogonie) aboutissant a la formation de la spore qui montre une structure complexe hautement différenciée. En effet celle-ci contient le germe infectieux ou sporoplasme, mais aussi tout l'appareil nécessaire à son inoculation dans la cellule-hôte. L'étude ultrastructurale des différents stades du cycle : mérontes, sporontes, sporoblastes et spores montre le rôle primordial des vésicules golgiennes et du réticulum endoplasmique dans la genèse des différents organites de la spore : sac polaire, filament polaire, polaroplaste, vacuole postérieure. La cryofracture confirme, chez Nosema apis, les résultats obtenus en ultrastructure classique et met en evidence l'évolution des systèmes membranaires tout au long du cycle du parasite, en particulier les modifications intervenant au niveau de la membrane plasmique au cours de la transformation sporoblastique

  • Titre traduit

    Cellular differentiation in microsporidia : ultrastructural investigation of the developmental stages of nosemoides vivieri v. d. and p. and nosema apis zander and freeze-fracture demonstration of membrane systems evolution


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (180 f., XXXIV f. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 151-180 (vol. 1). Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1990-107-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.