Origine et destinée des phospho-oligosaccharides libérés de la N-glycosylation : caractérisation d'une oligosaccharidyl-dipnosphodolichol pyrophosphatase chez Saccharomyces cerevisiae

par Michel Belard

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de André Verbert.

Soutenue en 1990

à Lille 1 .


  • Résumé

    La biosynthèse des oligosaccharides liés N-glycosidiquement aux protéines commence par celle d'un précurseur glycolipidique : l'oligosaccharice-pyrophospho-dolichol. Ce produit final du cycle des dolichols peut s'engager soit dans une réaction de transfert en bloc sur les protéines, soit dans une voie de dégradation dont l'enzyme-clef est une pyrophosphatase spécifique. Après avoir mis au point une nouvelle méthode de mesure de cette activité hydrolytique, nous avons caracterisé pour la première fois cette pyrophosphatase chez la levure et étudié quelques-uns de ses paramètres physico-chimiques et enzymatiques. Nous avons également étudié la destinée du matériel oligosaccharidique libéré dans le splénocyte de souris. D'une part, il apparaît que ce matériel subit une dégradation progressive dans le réticulum endoplasmique puis se retrouve dans le cytosol pour y être transformé en espèces plus petites. D'autre part le fait que les oligosaccharides neutres ne semblent pas tous provenir des phospho-oligosaccharides laisse soupçonner qu'il existerait une autre activité hydrolytique des oligosaccharide-pyrophospho-dolichols. La voie de dégradation que nous avons étudiée peut être un point de régulation de la biosynthèse des N-glycoprotéines par le biais du contrôle du taux d'intermédiaires lipidiques disponibles pour la glycosylation

  • Titre traduit

    Origin and fate of phospho-oligosaccharides released during the n-glycosylation process : characterization of an oligosaccharide-diphospho-dolichol pyrophosphatase


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. [147-165]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1990-121
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.