Procédé d'antioxydation des matériaux carbonés utilisant des organosiliciés à silicium hypervalent

par Jean-Philippe Rosnet

Thèse de doctorat en Spectrochimie

Sous la direction de Gérard Palavit.

Soutenue en 1990

à Lille 1 .


  • Résumé

    Nous avons étudié la possibilité d'obtenir un revêtement céramique sur du carbone à partir de précurseurs organosiliciés à silicium hypervalent: les silatranes. La première originalité de notre procédé vient du fait que nous établissons une liaison chimique entre le substrat carbone et le précurseur de céramique. Cela permet d'avoir, après traitement thermique, une céramique liée chimiquement au carbone et n'ayant pas les inconvénients mécaniques des revêtements par CVD. La deuxième originalite�� de notre procédé réside dans la possibilité, grâce à l'atmosphère de la pyrolyse, de moduler les propriétés de notre revêtement. Ainsi, si l'on utilise ticl4 comme gaz de pyrolyse, on améliore la tenue à l'oxydation à 820°c et l'on forme du nitrure de titane, connu pour sa résistance à l'abrasion. L'optimisation de ce procédé d'antioxydation est obtenue en utilisant une interface de sic/sio2 entre le substrat carbone et notre revêtement. On peut alors réduire 100 fois la vitesse d'oxydation à 1220°c en utilisant un revêtement d'hydro-aza-silatrane

  • Titre traduit

    Antioxydation process of carbonaceous substrate using organosilicon compounds with hypervalent silicon


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (Pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chaque chapitre

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1990-51
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.