Stabilité et structure des complexes du cuivre (II) et du vanadium (IV) avec des sucres

par Isabelle Olivier

Thèse de doctorat en Spectrochimie

Sous la direction de Bernard Vandorre.

Soutenue en 1990

à Lille 1 .


  • Résumé

    Ce travail aborde l'étude de la coordination de sucres amines, d'acides uroniques et de l'acide salicylique avec les ions CU (II) et VO (IV). Il constitue une approche des mécanismes chimiques de l'assimilation par les plantes des éléments nutritifs contenus dans les sols. La spectroscopie électronique, le dichroisme circulaire et la résonance paramagnétique électronique interviennent pour caractériser l'environnement chimique de l'ion complexe, la potentiométrie, outil principal de l'investigation, permet de déterminer la stabilité des complexes formes. Seul CU (II) se complexe avec les sucres aminés, le groupement aminé apparaissant comme premier site de complexation. Les groupements hydroxyles deprotonés en position c(1) et c(3) interviennent directement dans la formation des complexes ML2 H2 et sous forme protonés ont un rôle stabilisateur dans celle de ML2. Des différences de stabilité sont relevées avec les acides uroniques, en relation avec la nature de l'ion, cuivre(II) ou oxovanadium(IV). A ph<5, dans tous les cas on observe la formation des uronates. Au-dela de ce ph les espèces m(ac gal)2 h2 et M(AC GAL)2H1 apparaissent pour les systèmes ou intervient l'acide d-galactoronique. Par contre avec l'acide d glucuronique, l'hydroxyde en c(4) n'intervient pas dans la coordination, ce qui entraîne la formation d'espèces polymérisées. Avec l'acide salicyclique, le processus de complexation proposé met en évidence une double compétition entre ligands différents (sal et oh-) et les espèces à 1 ou 2 molécules d'acide salicylique

  • Titre traduit

    Stability and structure of complexes of cu(II) and vo(IV) with sugars


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (134 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. [135-141]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1990-17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.