Synthèse analytique des convertisseurs statiques par la méthode de conservation de la puissance instantanée : application à la détermination des harmoniques des courants d'entrée

par Khalil El Khamlichi Drissi

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Christian Rombaut.

Soutenue en 1990

à Lille 1 .


  • Résumé

    Ce mémoire propose une méthode analytique de détermination des courants d'entrée des convertisseurs statiques à partir de la connaissance des grandeurs de sortie. Elle suppose simplement que les interrupteurs constituant le convertisseur ne consomment pas d'énergie et qu'aucun élément de stockage d'énergie ne soit interposé entre la source et le récepteur. La méthode utilisée est basée sur le principe de la conservation de la puissance instantanée. Elle permet de formaliser les liaisons existantes entre les variables de sortie et celles d'entrée. Elle est appliquée à tous les convertisseurs directs : redresseurs, onduleurs, changeurs directs de fréquence et hacheurs. Elle a permis notamment de montrer que l'utilisation d'une modulation de largeur d'impulsions à critère quadratique pondéré permet simultanément l'amélioration des performances aussi bien coté source que coté récepteur. L'utilisation de ce principe s'avère être un puissant outil de synthèse qui permet directement l'établissement des grandeurs d'entrée

  • Titre traduit

    Analytical synthesis of static converters by the instantaneous power conservation methods : as applied to the determination of input current harmonics


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (236 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 225-228

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1990-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.