Corde vibrante isolee mecaniquement, amortissements, non-linearites; application au clavecin et a la tampoura

par Christian Cuesta

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de MICHEL BRUNEAU.

Soutenue en 1990

à Le Mans .


  • Résumé

    Le present travail porte sur l'etude experimentale et la modelisation de la corde vibrante. Nous etudions l'evolution temporelle du spectre des forces transversale et longitudinale exercees par la code a ses extremites. Differents mecanismes de perte sont discutes (frottement visqueux dans l'air, viscoelasticite du metal, mouvement des dislocations, transport thermique), un modele analytique des amortissements actifs dans la pratique est donne. Dans l'onde transversale, nous analysons la naissance d'un precurseur en avant de chaque point anguleux. Les non-linearites propres a la corde sont mises en evidence: couplage entre certains modes transversaux et l'onde de compression, enrichissement du precurseur en partiels aigus. L'effet non lineaire d'une condition aux limites d'appui directionnel est egalement examine. Ce travail montre l'importance pratique des effets non lineaires pour le clavecin, le tampoura et plus generalement pour les instruments a cordes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 263 p
  • Annexes : 75 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.S.1239
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.