Comportement aéraulique des enveloppes de bâtiment : détermination numérique des pressions en façade : Modélisation de la perméabilité à l'air

par Agnès Gadilhe

Thèse de doctorat en Génie Civil_ filière thermique

Sous la direction de Michel Gery.

Soutenue en 1990

à Lyon, INSA , en partenariat avec LEH - Laboratoire d'Equipement de l'Habitat (laboratoire) .


  • Résumé

    L'analyse de la ventilation du bâtiment grâce aux modèles en pression est subordonné à leur validation. La connaissance de la pression en façade et la description de la perméabilité à l'air de l'enveloppe sont indispensables à leur futur développement. Nos proposons ici d'évaluer les potentialités des modèles de simulation numérique k-e pour le calcul de la pression extérieure et de mieux comprendre le comportement aéraulique des façades. Nous comparons les coefficients de pression pour une tour haute de 21m obtenus par trois méthodes étude en soufflerie, mesures sur site et simulation numérique. Puis, nous exposons les principes de la modélisation numérique et nous calculons les coefficients de pression de deux bâtiments : tour et barre. La confrontation de nos résultats avec les mesures en soufflerie dégage les possibilités de cette technique mais aussi le difficultés rencontrées pour la prédiction de l'écoulement. Connaissant la pression en façade, nous établissons une typologie des défauts d'étanchéité de l'enveloppe, indiquons les débits induits et caractérisons expérimentalement comportement aéraulique d'un logement. L'étude en laboratoire de fissures à la géométrie simple et de composants du bâtiment permet une meilleure compréhension la loi de comportement des défauts d'étanchéité. Nous montrons la validité · restreinte la technique de dépressurisation classique et de la loi puissance associée.

  • Titre traduit

    = Hydrodynamic beha vior of building envelopes : Numerical Determination of Pressure Coefficients : Modelisation of Component Leakage


  • Résumé

    [Pressure models provide an attractive tool for the evaluation of the building ventilation. However, further development and validation of these models requires a better understanding of two critical issues : the pressure distribution around the building and the hydrodynamic behaviour of the envelope. The objectives of this thesis are to present a feasibility study of the k-e model for the evaluation of the pressure distribution and to better understand the flow characteristics through the envelope. First, we compare the pressure coefficients on a seven story building obtained by three existing methods : wind tunnel analysis, on site measurements, numerical approach. The comparison of the results of the numerical simulation with the wind tunnel test on two buildings demonstrates the limits and the difficulties of this promising numerical technique. Then we focus on the behaviour of the envelope - interface between inside and outside. A bibliography review and an on site experiment allow us to identify the type, the location and the flow equation of the various air paths. In order to improve our understanding of the flow through every specific building component, we test in our laboratory apparatus the behaviour of cracks and slots. The limits of the pressurization technique and its associated logarithmic law are clarified. ]

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (244 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(1243)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.