Désacidification des moûts par Schizosaccharomyces : analyse cinétique et métabolique

par Patricia Taillandier

Thèse de doctorat en Génie chimique

Sous la direction de Pierre Strehaiano.

Soutenue en 1990

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    A l'issue de l'etude bibliographique, il est apparu une grande divergence dans les travaux consacres aux schizosaccharomyces et une connaissance incomplete de la desacidification du mout de raisin par ces levures. C'est pourquoi apres l'evaluation des aptitudes de 3 souches de s pombe, une etude cinetique de la souche retenue a ete entreprise. L'aspect concernant le metabolisme de l'acide malique a ete particulierement developpe. Ces travaux effectues sur milieu synthetique au laboratoire ont par la suite ete valides en site nologique (cave de vinification) sur mout de raisin. Par ailleurs, des cultures continues ou semi continues des cellules libres et incluses dans des billes d'alginate ont ete realisees. Un procede de demalicage du mout de raisin a l'aide des levures immobilisees peut etre envisage a partir des essais effectues au laboratoire et en cave de vinification

  • Titre traduit

    Deacidification of grape musts by Schyzosaccharomyces : metabolic and kinetic analysis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 124 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 118-124

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 1990 TAI
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.