Formation et reactivite electrochimique et photoelectrochimique des couches passives a la surface du nickel et des inconels

par LIN XUEYUN

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de P. VENNEREAU.

Soutenue en 1990

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une etude methodologique de la spectrometrie d'emission d'electron en milieu electrolyte en absence de capteur chimique des electrons solvates photoemis a ete developpee. L'application de cette methode in situ a l'etude de l'initialisation de la couche passive du ni formee en milieu koh 0,1 m, a mis en evidence le role de la chimisorption de l'eau, a partir de laquelle le transfert de charge conduit a la formation de la couche passive constituee de nio, ni(oh)#2. La conduction de la couche se fait par des transitions indirectes de queues de bande. Les etats accepteurs profonds ont ete mis en evidence par la mesure d'impedance. Un schema energetique de l'interface a ete propose montrant une delocalisation des niveaux de la bande de valence due a la presence de ni(oh)#2. Des methodes electrochimiques couplees a des methodes d'analyse de surface xps ont permis de montrer sur des alliages industriels inconel le role des defauts dans le mode de croissance des couches formees potentiostatiquement en milieu h#2so#4, ainsi que la formation de multicouche provoquant des discontinuites de profil du champ electrique dans la charge d'espace


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 120 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.