Calorimetrie d'adsorption du dioxyde de carbone et de l'ethylene dans une zeolite de type a echangee

par DJILALI AMARI

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de LUCIEN BONNETAIN.

Soutenue en 1990

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude structurale et texturale (diffraction des rayons x, microscopie electronique a balayage et adsorption de gaz), de zeolites a echangees, a montre que la presence des cations nickel ou cuivre dans le reseau zeolitique, entraine une instabilite structurale au-dela de trois cations sodium echanges par maille. Par contre, les cations lithium, cobalt et zinc ont peu d'influence sur la cristallinite quand ils remplacent les cations sodium. La calorimetrie d'adsorption montre que le dioxyde de carbone est chimisorbe sous forme de carboxylates bidentates sur un nombre de sites tres limites (moins de 0,3 par maille), aussi bien avec naa originale qu'avec linaa. Ce nombre de sites diminue progressivement par echange avec des cations divalents et tend vers zero quand plus de deux cations sodium sont remplaces. Lors de l'adsorption de l'ethylene, par contre, c'est l'introduction des cations divalents dans le reseau zeolitique qui fait apparaitre des relativement fortes chaleurs. Celles-ci augmentent avec le taux d'echange mais n'interessent qu'un nombre de sites tres inferieur au nombre de cations divalents presents par maille. Ces fortes chaleurs sont dues a une polarisation plus importante des electrons delocalises de la double liaison carbone-carbone


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 247 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.