La dégradation des parois végétales par les microorganismes du rumen : étude ultrastructurale ; rôle particulier des champignons anaérobies du rumen : [thèse soutenue sur un ensemble de travaux]

par Elisabeth Grenet

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Jean-Paul Joseleau.

Soutenue en 1990

à Grenoble 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    1) l'observation de la degradation dans le rumen des teguments des graines de soja et de colza ainsi que des pulpes de betteraves deshydratees nous a montre que la composition chimique des parois vegetales influe beaucoup sur leur degradabilite dans le rumen mais aussi sur leur vitesse de degradation. Les tissus vegetaux lignifies sont tres resistants. Cependant l'emploi de traitements aux alcalis, comme l'ammoniac, peut permettre aux micro-organismes de degrader les parois lignifiees du sclerenchyme de la paille de ble. Par ailleurs, les parois secondaires du sclerenchyme du mutant brown midrib du mais, dont la teneur en lignine est deux fois plus faible que celle du mais normal, peuvent etre degradees apres des temps de sejour assez longs (72 h) dans le rumen. 2) les champignons anaerobies du rumen ont la particularite de se fixer sur les tissus a parois epaisses ou lignifiees des parois vegetales. Selon le regime alimentaire de l'animal hote, leur nombre varie: ils sont tres peu nombreux lorsque le regime est riche en amidon (orge) ou en sucres (betteraves ou lactoserum), mais leur population est plus importante quand le regime est riche en lignocellulose. Un ph trop bas et une teneur en sucres solubles trop elevee du jus de rumen, leur sont prejudiciables. Leur action sur les tissus vegetaux a ete observee a l'aide du microscope electronique, et nous avons montre aussi bien in vivo avec des animaux gnotoxeniques, qu'in vitro avec des cultures pures, qu'ils etaient capables de degrader les aliments comme les bacteries cellulolytiques du rumen mais cependant un peu plus lentement. Les champignons quittent le rumen, probablement fixes aux particules alimentaires, et peuvent etre digeres dans l'intestin. Ils apportent ainsi une contribution supplementaire a l'alimentation de l'hote. Les champignons du rumen ne peuvent pas etre elimines par l'addition d'un antibiotique ionophore, le monensine, mai

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90/GRE1/0030
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.