Sur la modelisation mathematique des equilibres diphasiques et des colonnes de chromatographie

par FRANCOIS JAMES

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de PIERRE-ARNAUD RAVIART.

Soutenue en 1990

à l'EP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est consacre a la modelisation mathematique d'un procede classique de genie chimique: la chromatographie. Les echanges de matiere entre deux phases a l'equilibre interviennent de maniere fondamentale dans cette etude, et la premiere partie de la these est consacree a la formalisation de la thermodynamique des equilibres diphasiques. On retrouve certains resultats classiques: regle des phases, egalites de gibbs. La seconde partie du travail est consacree a la modelisation proprement dite des colonnes de chromatographie, sous la forme d'un systeme d'equations aux derivees partielles du premier ordre. L'hypothese d'equilibre introduit une non-linearite dans ces equations, et les resultats de la premiere partie permettent d'etablir l'hyperbolicite des systemes consideres, a partir des seules proprietes thermodynamiques. La resolution numerique permet ensuite une comparaison qualitative et quantitative avec l'experience. Enfin, un modele particulier mais classique d'equilibre diphasique, l'isotherme de langmuir, permet une etude mathematique complete du systeme associe


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 45 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.