Synthese et etude des systemes 1-phosphaallyliques : un acces general aux ligands eta3-1-phosphaallyles de mo, w, fe, co et ni et particulier aux phosphaalcenes

par CATHERINE HUGEL-LE GOFF

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de FRANCOIS MATHEY.

Soutenue en 1990

à l'EP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les systemes 1-phosphaallyliques, objet de cette these, se situent a la croisee de deux grandes familles de composes: les complexes pi-allyliques et les derives phosphores ligands de metaux de transition. En premier lieu sera aborde l'aspect synthese et reactivite des eta3-allyles carbones, suivi d'une presentation des valences et des modes de coordination varies des ligands phosphores. Le but de la these sera introduit par les resultats deja publies de quelques laboratoires travaillant sur les heteroallyles. Le chapitre essentiel intitule syntheses effectuees et discussions vise a rassembler les syntheses aboutissant aux complexes eta3-1-phosphaallyles de metaux de transition qui seront scindes en deux: les eta,eta3-1-phosphaallyles du chrome, du molybdene, du tungstene et du fer, et les eta3-1-phosphaallyles du cobalt et du nickel. Ainsi seront mis en lumiere les proprietes intrinseques et la capacite de ces complexes a pouvoir varier leur mode de coordination. Parmi les differents equilibres passes en revue, on remarquera celui de l'isomerisme generant un phosphaalcene a partir d'une simple phosphine vinylique. La conclusion de ce memoire tentera de resumer l'apport de ces syntheses a la comprehension des 1-phosphaallyles et se posera le probleme de leur mise en application en catalyse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 88 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.