Sur certains aspects du couplage en milieux poreux entre les champs de temperature et de concentration. Approche sur la thermodynamique des processus irreversibles et modelisation de l'effet thermogravitationnel dans les solutions binaires

par Philippe Jamet

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Emmanuel Ledoux.

Soutenue en 1990

à l'EMP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Parce qu'ils sont presents partout dans la geosphere, les gradients de temperature sont une composante importante de la dynamique et de la differenciation des fluides qui y circulent. La thermoconvection et l'effet soret (flux de matiere dissoute dans un milieu thermiquement heterogene) donnent naissance a l'effet thermogratitationnel. Ce phenomene est susceptible d'induire d'importants contrastes de concentration en milieu poreux et represente ainsi un facteur geochimique important. Les modeles numeriques qui resolvent les equations du transport de matiere en milieu poreux constituent un outil essentiel pour la quantification de tels effets, decrits par la phenomenologie complexe de la thermodynamique des processus irreversibles. Apres une description des faits experimentaux et des principes physiques, on propose un schema de modelisation s'appuyant sur les equations classiques de l'ecoulement et du transport en milieu poreux, enrichies des concepts de la thermodynamique des processus irreversibles. Les aspects de la validation de ce modele sur des experiences de laboratoire sont discutes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 95 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.