Tabula rasa. Chiasmes de la ruine et du tableau : hubert robert et diderot

par Johanne Lamoureux

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Louis Marin.

Soutenue en 1990

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Analyse du role reserve par la poetique des ruines de diderot au plan plastique du referent. Comment l'"imperatif ruiniste" ("il faut ruiner un palais pour en faire un objet digne d'interet") permet-il une mediation entre peinture et architecture dont les principes sont incompatibles selon diderot? elaboration d'une conception alternative du tableau chez h. Robert a partir du jardin pittoresque ou se revele l'impossibilite de satisfaire aux exigences autarciques du "tableau ideal" de diderot des lors qu'il s'agit de transposer cet ideal sur un site reel: les determonations des accidents de terrain et la mobilite du spectateur menacent l'integrite et la stabilite du "tableau". Par pratique pittoresque de la peinture, s'entend donc ici une pratique picturale motivee par son insertion syntagmatique dans un lieu donne: le salon, les salons, le jardin, l'exposition au musee. Analyse de cas en seconde partie: projet d'&amenagement de la grande galerie du louvre et vue imaginaire de la grande galerie du louvre en ruines. La paire de tableaux comme structure priviligiee par la peinture de robert et comme terrain d'une suite de renversement chismatiques: la mise en ruines du musee repond a la la mise en musee des ruines: la mise en histoire de la peinture d'histoire se renverse en une peinture d'histoire de la peinture ou celle-ci se trouve thematisee par une absence.

  • Titre traduit

    Tabula rasa. Hubert robert and diderot


  • Résumé

    Analysis of the plastic level of the referent in diderot's "poetique des rines". How does the injunction to ruin ("il faut ruiner un palais pour en faire un objet d'interet") allow for a mediation between painting and architecture whose very principles diderot deemend incompatible? h. Robert, it is argued, elaborates an alternative conception of the tableau at the xore of which lies his practice of the picturesque garden. The latter demonstrates the impossibility of diderot's autarcic exigencies for the "tableau ideal" as soon as those demands are to be met on an actual site where contingent accidents become determinant and where the mobile spectator threatens the closure and stability of the picture. This picturesque practice of painting, motivated by a syntagmatic insertion in a given place, (the salon. The salons. The terrain. The musuem,) cuts across the many facets' of robert's expertise on ruins. Study cases: projet d'amenagement de la grande galerie du louvre and vue imaginaire de la grande galerie du louvre en ruines. Pairs of pictures appear to be the ground elected by robert for his many flipping aver of the chiasmus: the turning of the museum into ruins follows the turning of reuins to the museum; the history of history painting leads to a painting of painting's history in which the latter appears. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (650 f.- 19 f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-322
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14997-<1,2>
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 3878 (1)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.