Contribution à la notion de frontière sociale : les volontaires non juifs au kibboutz

par Ronan Serrier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Dominique Schnapper.

Soutenue en 1990

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L'experience des volontaires au kibboutz est presque toujours celle d'une rencontre manquee avec les kibboutzniks, parce qu'une frontiere sociale assure la division des deux groupes. Le kibboutz est aujourd'hui en crise et cette expression se lit de plus en plus dans l'attitude vis-a-vis des volontaires. Plus la contradiction est forte entre valeurs declarees et valeurs vecues, plus elle provoque des tensions auxquelles les volontaires servent d'exutoire. Dans une situation ou les kibboutzniks arrivent de moins en moins a se differencier vis-a-vis de l'exterieur, la frontiere sociale assure symboliquement l'identite du kibboutz. Cette etude amene a refuter l'hypothese selon laquelle le contact, la proximite favoriseraient les echanges culturels et les bonnes relations entre groupes differents. Elle contribue a montrer au contraire qu'ils peuvent renforcer, meme dans le cadre d'une collaboration, les attitudes et les opinions defavorables des uns a l'egard des autres.

  • Titre traduit

    Du discours et du pouvoir. Contribution to the social boundary notion non jewish volunteers in the kibbutz


  • Résumé

    THE CROSS CULTURAL ENCOUNTER BETWEEN VOLUNTEERS AND KIBBUTZNIKS IS ALMOST ALWAYS UNSUCCESSFUL DUE TO A SOCIAL BOUNDARY DIVIDING THE TWO GROUPS. TODAY, THE KIBBUTZ IS EXPERIENCING A CRISIS, IT IS NOTICEABLE IN THE ATTITUDES TOWARDS THE VOLUNTEERS. THE MORE THE GAP IS BROADENED BETWEEN DECLARED VALUES AND VALUES EXPRESSED DAILY, THE MORE TENSION MOUNTS IN THE KIBBUTZ. VOLUNTEERS THEN BECOME THE SCAPEGOATS. IN THE SITUATION WHERE KIBBUTZNIKS ARE LESS AND LESS ABLE TO DIFFERENTIATE WITH THE OUTSIDE THE SOCIAL BOUNDARY ASSURES SYMBOLICLY THE KIBBUTZ IDENTITY. THIS SURVEY LEADS TO THE REJECTION OF THE PROPOSAL ACCORDING TO WICH CONTACTS, PROXIMITY PROMOTE CULTURAL EXCHANGES AND GOOD RELATIONSHIPS BETWEEN DIFFERENT GROUPS. ON THE CONTRARY, IT SHOWS THAT THEY CAN strengthEN, EVEN IN THE FRAME OF COLLABORATION, BAD ATTITUDES AND NEGATIVE OPINIONS TOWARDS EACH OTHER.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul-Valéry. UFR Sciences du sujet et de la société. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS-1990-02
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 3871

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-473
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.