Contribution à l'évaluation toxicologique d'un fongicide à noyau imidazole (le prochloraz) : étude de ses interactions avec le cytochrome P-450 et de son métabolisme chez le rat

par Laurence Laignelet

Thèse de doctorat en Toxicologie métabolique

Sous la direction de Jean-Claude Lhuguenot.

Soutenue en 1990

à Dijon .


  • Résumé

    Les fongicides à noyau imidazole sont des produits phytosanitaires largement utilisés en pratique agricole et aussi des médicaments actifs contre des mycoses humaines et animales. Les interactions imidazole-cytochrome P-450 sont la cause initiale des effets médicamenteux et toxiques de ces molécules. Par ailleurs, les herbicides de la famille des chlorophénoxyalkyles appartiennent à une nouvelle classe de cancérigènes non mutagènes : les proliférateurs de péroxysomes. Le prochloraz (1-(N-propyl-N-2-(2,4,6-trichlorophénoxy) éthyl carbamoyl) imidazole), fongicide à noyau imidazole, possède un groupement trichlorophénoxyalkyle. La présente étude chez le rat vise à préciser le type de ses interactions avec le cytochrome P-450, à montrer si la molécule est un proliférateur de péroxysomes hépatiques et à caractériser son métabolisme en fonction de la dose et du temps. In vitro, le prochloraz est un inhibiteur puissant du métabolisme des xénobiotiques. In vivo, les résultats obtenus démontrent que le prochloraz est un inducteur mixte du cytochrome P-450 (type phénobarbital et 3-méthylcholanthrène) avec une prédominance de la forme phénobarbital. Les données métaboliques recueillies in vivo montrent une dépendance des voies métaboliques en fonction du temps et de la dose. Le métabolite majoritairement excrété par la voie urinaire est l'acide 2,4,6-trichlorophénoxyacétique. In vitro, en culture primaire d'hépatocytes, ce composé provoque une augmentation marquée des activités de beta-oxydation peroxysomale des acides gras et d'hydroxylation de l'acide laurique, enzymes induites par les proliférateurs de peroxysomes. In vivo, ce phénomène n'est pas observé lors du traitement par le prochloraz. Les données toxicocinétiques sont à la base de la non prolifération observée. Néanmoins, le prochloraz provoque une perturbation importante du métabolisme lipidique au niveau hépatique.

  • Titre traduit

    Contribution to the toxicological evaluation of an imidazole fungicide (prochloraz). Study of its interactions with the cytochrome p-450 and its metabolism in the rat


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([XI]-192 f.)
  • Annexes : Bibliographie 192 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1990/50
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.