Multiplication et bulbification in vitro d'Allium cepa L. En vue de l'amélioration de la variété d'oignon de Mulhouse type Auxonne

par Rémi Kahane

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie végétales

Sous la direction de Bernard Teyssendier de la Serve et de Hubert Dulieu.

Soutenue en 1990

à Dijon .


  • Résumé

    La variété-population d'oignon de Mulhouse type Auxonne présente une large variabilité sur de nombreux caractères intéressant l'industrie de la déshydratation, la forme du bulbe et la teneur en matière sèche en particulier. Le travail entrepris offre les moyens de comparer les performances d'un programme de sélection clonale à celles d'un schéma classique de sélection récurrente sur cette variété. L'obtention de clones passe par la maitrise de la culture de l'oignon in vitro. La méthode de micropropagation mise au point permet de produire indéfiniment des plantes identiques avec un coefficient de multiplication de 20 à 100 tous les trois à quatre mois. Elle consiste à réaliser ces cycles successifs de néoformations axillaires en présence d'auxine et de cytokinine, à partir des plantes régénérées lors du cycle précédent et cultivées pendant deux à trois mois en absence de tout régulateur de croissance. Il a été déterminé qu'une forte concentration en sucres (>60 g/l) ou la présence de régulateurs de croissance dans le milieu provoque un arrêt de la végétation sans qu'il y ait bulbification des vitroplants. L'éclairage traditionnel par tubes fluorescents (16 h/24) et une concentration en saccharose de 30 a 60 g/l du milieu de culture ms sans hormone stimulent la production des feuilles et l'elargissement du plateau basal, propices à un nouveau cycle de régénération. L'apport de lumière incandescente aux côtés des tubes fluorescents induit spécifiquement la bulbification in vitro en photopériode de 16 heures. Cette bulbification limite le potentiel de néoformations axillaires, mais offre des avantages pour l'acclimatation des vitroplants. Les clones ainsi produits et cultivés en parcelles agronomiques expriment une bonne homogénéité phénotypique : au cours de trois années d'expérimentation au champ, la variabilité intra-clonale sur la forme, la précocité et la teneur en matière sèche du bulbe a été estimée inférieure aux écarts entre génotypes. . .

  • Titre traduit

    Multiplicating and bulbing in vitro of Allium cepa L. For the improvement of the onion variety of Mulhouse Auxonne type


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (126-21 f.)
  • Annexes : Bibliographie 124 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1990/40
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.