Interaction de l'oxygène avec des surfaces de molybdène polycristallin et monocristallin : de la chimisorption de l'oxygène sur la surface métallique à la croissance de la couche d'oxyde MoO3

par Bernard Resiak

Thèse de doctorat en Sciences. Chimie - Physique

Sous la direction de Nicole Floquet.

Soutenue en 1990

à Dijon .


  • Résumé

    Une étude de la nucléation et de la croissance de l'oxyde MoO3, ne de l'interaction de l'oxygène avec les surfaces monocristallines Mo(100), Mo(110) et Mo(111) est analysée entre 620 K et 820 K sous po#2=2,710#3 Pa. Les résultats des analyses de diffraction d'électrons rapides en incidence rasante (DERR) et de spectrométrie des électrons Auger (SEA), montrent que, dans ces conditions d'oxydation: a) l'oxyde MoO3 nait directement du métal sans formation intermédiaire du dioxyde MoO2 ou d'oxydes non stœchiométriques du molybdène tels que Mo#4O1#1; b) pour toute surface Mo(hk1), nucléation et croissance de l'oxyde MoO#3 s'effectuent par étapes structurales successives: 1) formation de rangées MoO#3100 orientées; 2) ordonnancement de ces rangées MoO#3100 dans les directions 010; 3) construction des plans de feuillets MoO#3(010) perpendiculairement aux rangées denses du métal; c) sur la surface Mo(100), se crée simultanément un film Moo#3(010) orienté, qui stabilise et rend passive la surface métallique. Ces caractéristiques structurales de la nucléation et de la croissance de l'oxyde MoO#3 permettent de dissocier les facteurs de l'oxydation du métal lies aux relations d'interface métal-oxyde de ceux lies à la dynamique réactionnelle (diffusion de l'oxygène). Une étude structurale, texturale et morphologique de la couche micronique d'oxyde MoO#3 formée à partir: 1) de plaques de molybdène polycristallin oxydées entre 773 K et 1023 K sous po#2=2,710#3 Pa et 810#4 Pa; 2) de surfaces monocristallines Mo(100), Mo(110) et Mo(111) oxydées a 720 K et 820 K sous po#2=2,710#3 Pa est réalisée par diffraction des rayons X, goniométrie de texture et microscopie à balayage. Les résultats obtenus s'accordent avec l'interprétation des mécanismes de nucléation et croissance proposes dans l'étude précédente. Cette étude met de plus en évidence l'apparition, à partir de 923 K, d'un processus de re

  • Titre traduit

    IInteraction of oxygen with surfaces of polycrystalline and single crystalline molybdenum: from oxygen chemisorption on the molybdenum surface to the growth of the MoO3 oxide scale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 232 p.
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1990/31

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1990DIJOS031
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.