Etude de la réponse immune dans un système de variants tumoraux coliques progressif et régressif chez le rat

par Anne Caignard

Thèse de doctorat en Sciences de la vie. Immunologie

Sous la direction de François Martin.

Soutenue en 1990

à Dijon .


  • Résumé

    Des tumeurs expérimentales coliques ont été induites chez le rat syngénique BDIX par la 1. 2 diméthylhydrazine. Des lignées transplantables et des lignées cellulaires ont été établies à partir de ces tumeurs. A partir d'une de ces lignées cellulaires, la lignée DHD/K12, deux sous-populations ont été sélectionnées en fonction de leur sensibilité au détachement par la trypsine. Les cellules TR (trypsines résistantes) induisent des tumeurs progressives et métastatiques lorsqu'elles sont injectées en sous-cutané à l'hôte syngénique, constituant le variant PROb ; les cellules induisent des tumeurs qui régressent toujours en quelques semaines, constituant le variant REGb. Les variants PROb et REGb interagissent in vivo : le variant REG protege l'animal contre une seconde inoculation avec le variant PROb; les tumeurs PROb facilitent la croissance des cellules REGb en tumeurs progressives. Ces deux types d'interactions sont des réponses spécifiques dirigées contre la lignée transplantable DHD et les lignées cellulaires PROb et REGb qui en dérivent. Des expériences de transfert passif ont montré que la protection et la facilitation peuvent être reproduites par transfert de lymphocytes spléniques. In vitro, dans un MLTC (culture mixte de lymphocytes et de cellules tumorales) les splénocytes de rats porteurs d'une tumeur PROb ou REGb de 15 jours prolifèrent après restimulation par des cellules tumorales. Chez les rats porteurs d'une volumineuse tumeur PROb, des cellules suppressives apparaissent : ces cellules inhibent la prolifération des cellules spléniques immunes anti-REG stimulées in vitro par des cellules REGb. Les variants PROb et REGb ne diffèrent pas au niveau de leur génome : les variants PROb et REGb contiennent un oncogène CKI-RAS transformant. Les variants PROb et REGb ont été caractérisés par des anticorps monoclonaux. L'anticorps monoclonal F11, obtenu contre le variant REGb, marque de façon intense les cellules REGb et de façon hétérogène les cellules PROb. . .

  • Titre traduit

    Immune response in a model of progressive and regressive variants from a rat colon tumor


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (101 f., 91 f.)
  • Annexes : Bibliographie 132 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1990/1/1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.