Contribution à l’optimisation de mécanismes de raisonnement dans des structures spécialisées de représentation des connaissances

par Paul Yves Gloess

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Gérard Huet.

Soutenue en 1990

à Compiègne .


  • Résumé

    Notre thèse démontre est qu'il est possible et utile de mélanger trois styles de programmation : la programmation logique (PL), la programmation fonctionnelle (PF) et la programmation orientée (POO). Nous introduisons notre thèse par un état de l'art détaillé sur ces trois styles et leur relation. La présentation est auto-suffisante et écrite avec des notations mathématiques homogènes. Elle se limite à la programmation non parallèle. Différentes sémantiques déclaratives ou opérationnelles de PL, PF et POO sont passées en revue. On met l'accent sur la relation entre les théories des types et la POO. La première partie de notre manuscrit établit une théorie formelle d'une extension objet de PLl baptisée modèle objet logique unifié. Ce modèle est basé sur la théorie des psi-termes de Ait-Kaci et sur une explication polymorphique de Prolog due à Huet. Nous introduisons des "filtres » : ce sont des Psi-termes obéissant à des contraintes de type sur les attributs spécifiées par une signature. Nous montrons que les filtres constituent un demi-treillis inférieur dont l'opération INF est la composée du INF entre Psi-termes et d'une fonction dite de "filtration": nous obtenons une sémantique de types dans l'ensemble des filtres (une spécialisation supplémentaire des filtres basée sur une fonction de normalisation est proposée). Le schéma d'inférence de Huet s'écrit sous la forme de trois clauses qui sont des filtres. La deuxième partie illustre l'idée d'utiliser la POO pour implanter la PL, à partir d'exemples tirés du "Inside G-logis manual". L'intérêt principal de cette technique est l'extensibilité du système. Des applications industrielles ou de laboratoire de notre thèse sont brièvement discutées, dont : les produits G-logis et G-logibase (interface entre G-logis et le SGBD objet G-base) de Graphael ; trois systèmes experts ; des extensions de G-logis à l'analyse prédictive de grammaires de métamorphose et aux contraintes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 226 REF

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1990 GLO 85

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1990COMPE085
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.