Interactions photosynthese-respiration chez des suspensions cellulaires photoautotrophes d'oeillet et d'euphorbe. Effets d'un apport de substrats carbones

par MARIE-HELENE AVELANGE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Roger Durand.

Soutenue en 1990

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A la lumiere, l'activite du cycle de krebs est inhibee de 50% et la chaine respiratoire ralentie, chez des suspensions cellulaires photo-autotrophes d'oeillet et d'euphorbe. L'atp forme au cours de la photosynthese pourrait moduler la glycolyse et la respiration mitochondriale. L'addition de glucose dans le milieu de culture, provoque une rapide augmentation de la respiration, associee a une elevation des teneurs en enzymes mitochondriales. L'inhibition de la photosynthese apparait plus tardivement, correlee a une baisse de 70% de l'activite de la phosphoribulokinase, qui pourrait etre due a l'accumulation du 3-phosphoglycerate. Il semblerait qu'une carence cytosolique en phosphate inorganique ne puisse pas rendre compte de l'inhibition de la photosynthese observee. L'apport de glucose accroit la capacite de la voie insensible au cyanure dans les mitochondries et stimulerait l'activite d'oxydases possedant les memes sensibilites aux inhibiteurs que cette voie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 150 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 7-1990-12
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.