Étude de la diffraction d'une onde électromagnétique par des surfaces apériodiques parfaitement conductrices. Application au calcul du renforcement des champs électromagnétiques par la surface d'une mer houleuse

par Abdenacer Essalhi

Thèse de doctorat en Physique, spécialité électronique

Sous la direction de Jean Chandezon.

Soutenue en 1990

à Clermont-Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La résolution des équations de Maxwell écrites sous forme covariante est faite dans un système de coordonnées non orthogonales adapté aux conditions aux limites. Les solutions du problème de la diffraction d'une onde électromagnétique plane par une surface rugueuse parfaitement conductrice sont obtenues par une méthode différentielle, conduisant à la recherche des valeurs propres et vecteurs propres. Les valeurs propres fournissent les directions des ondes diffractées et les vecteurs propres permettent de calculer les énergies diffractées. En outre nous avons adapté à notre problème une méthode de perturbation des conditions aux limites. Cette méthode est valable dans le cas de rugosités de faible hauteur par rapport à la longueur d'onde de l'onde incidente. Des résultats numériques sont présentés dans le cas d'une mer houleuse parfaitement conductrice. Pour représenter le profil de la surface de la mer, nous avons adopté un modèle périodique sinusoïdal


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Bibliogr. 27 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Blaise Pascal. Département de physique. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : E191
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.