Les goniasteridae (asteroidea, echinodermata) jurassiques et cretaces de france : taphonomie, systematique, biostratigraphie, paleobiogeographie, evolution

par Gérard Breton

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Pierre Juignet.

Soutenue en 1990

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les goniasteridae mesozoiques etudies dans ce travail se repartissent entre 21 genres (4 nouveaux) et 72 especes ou sous-especes (24 nouvelles). Les marginales isolees portent suffisamment de caracteres pour etre representatives de l'holomorphe de l'espece. La repartition biostratigraphique et la distribution paleogeographique de ces especes sont precisees. Phylogenie descriptive et explicative: rapports phyletiques entre les genres, emergence des genres (geniation), rythme de l'evolution, pedomorphoses et canalisation, peramorphocline de metopaster gr. Loirensis. Une cle de determination est proposee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 330 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.