Le controle de la legalite administrative dans cinq etats francophones d'afrique noire ( cameroun, congo, cote-d'ivoire, gabon, senegal )

par JEAN-CLAUDE SIAPA IVOULOUNGOU

Thèse de doctorat en DROIT PUBLIC

Sous la direction de Jacques Mabileau.

Soutenue en 1990

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les administrations africaines sont, depuis la colonisation, les principaux agents economiques des jeunes etats engages dans le developpement. Elles disposent, a cet egard, d'immenses pouvoirs face aux administres demunis. Ce desequilibre s'ajoute a l'inegalite de la situation- inherente a toute administration - qui existe entre l'etat et ses "citoyens". Le droit administratif, concu progressivement par le juge administratif, est passe d'un droit de souverainete, a un droit protecteur des li- bertes publiques face a l'administration. Il a ainsi reussi a trouver le juste milieu entre la necessaire protection des citoyens contre l'arbitraire administratif et la non moins necessaire liberte d'action de l'administration. C'est cet heritage liberal qu'ont recu, a leur independance, les etats francophones d'afrique noire pour regu- les les conflits entre leurs administrations et les administres. Une trentaine d'annees apres les independances, force est de constater que cet equilibre n'a pas longtemps resiste a l'avenement sur la scene politique africaine, des regimes poli- tiques, pour le moins autoritaires. Cette irruption a pour consequence immediate, le recul du droit public, des lors concu comme un luxe pour des etats pauvres. Le droit administratif redevient ainsi un droit de souverainete. Pour autant, la situation economique et sociale de ces etats - qui a legitime ces "exonerations" au droit - ne s'est pas amelioree. Plus que jamais, les administrations africaines doivent etre controlees ; l'adhesion doit etre preferee a la contrainte. L'efficacite n'est pas incompatible avec l'etat de droit, de meme, le sous-developpement n'est pas exclusif de la democratie.

  • Titre traduit

    The control of the administrative legality in five french-speaking african nations ( cameroun, the congo, the ivory coas the gabon, senegal )


  • Résumé

    Since the colonization, the african administrations have been the main participants in the economic activity of the young nations involved in development. In this respect, they have at their disposal immense powers facing the powerless citizens. This inbalance adds to the difference in the position - inherent in any administration - which occurs between the state and the citizens. Administrative law, conceived pro- progressively by the administrative magistrate, has turned from sovereignty law into law which protects public liberties facing the administration. Thus, it managed to find the golden mean between the necessary protection of the citizens against the administrative arbitrary and none the less necessary administration's freedom of action; this liberal legacy was left to the french-speaking african nations at the time of their independence, in order to settle the conflicts between their adminis- trations and the citizens. About thrity years after the independencies, we inevita- bly have to note that this balance did not hold out for long against the advent on the african political scene of authoritarianpolitical regimes, to say the least. The immediate consequence fo this invasion is the decline in public law, since then viewed as a luxury for countries lacking resources, thus, administrative law becomes sovereignty law anew, nevertheless the economic and social situation in these na- tions - which legitimated these "exceptions" to law - did not improve. More than ever

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.CAEN.DROIT.1990
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/SIA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.