Etude de structures integrees multicouches en hyperfrequences a partir d'une technologie couches epaisses. Application au couplage et au filtrage

par PASCAL LE MENN

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Serge Toutain.

Soutenue en 1990

à Brest .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est de montrer l'interet de la technologie couches epaisses dans une gamme de frequence allant de 1 ghz a 20 ghz et ceci pour des dispositifs hyperfrequences constitues de lignes de transmissions de type microruban fortement couplees. Dans une premiere partie, une methode d'analyse theorique de ces structures est developpee. Le milieu de propagation est constitue de plusieurs couches de materiaux dielectriques, isotropes et sans pertes. Les deux lignes de transmissions couplees peuvent etre de largeurs differentes et superposees l'une par rapport a l'autre. La seconde partie est consacree a la caracterisation hyperfrequences de la technologie utilisee. Une etude comparative des principaux materiaux existant sur le marche, permet la selection d'un couple entre conductrice, encre dielectrique dont les performances intrinseques permettent d'esperer un bon comportement electrique des dispositifs realises en hyperfrequences. Dans la derniere partie de ce travail, plusieurs circuits d'application sont envisages. Les resultats obtenus permettent d'une part, de valider l'approche theorique decrite dans la premiere partie, et d'autre part, de confirmer les resultats obtenus a partir de la caracterisation systematique de la technologie. Ils demontrent enfin l'interet de ces structures multicouches en hyperfrequences


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.