Improvisation au théâtre et matches d'improvisation

par Patrick Charrière

Thèse de doctorat en Communication et art du spectacle

Sous la direction de Philippe Rouyer.

Soutenue en 1990

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    A partir d'une recherche theorique sur les mecanismes de l'improvisation et de ses manifestations historiques dans l'espace francophone, l'objet de cette etude est une analyse des matches d'improvisation, forme nouvelle de spectacle nee au quebec en 1977. La premiere partie est consacree a montrer la necessite de l'improvisation dans la logique du vivant. Dynamique aleatoires, le hasard et l'imprevu se conjuguent sans cesse pour organiser la complexite et reduire les paradoxes. Contrairement au sens commun le plus repandu, on observe ainsi qu'improviser ne consiste pas a faire n'importe quoi mais a inventer dans l'urgence des solutions de survie. En bref, "on ne peut pas ne pas improviser". Dans la deuxieme partie on s'applique a relever les occurrences de l'improvisation dans le theatre francophone, aire de recherche choisie, du moyen-age a nos jours. On s'interroge ensuite sur le fait que pendant environ un siecle et demi, de la fin de la commedia dell'arte jusqu'ala naissance du theatre moderne, l'improvisation ait curieusement disparu de la scene, enfin cette etude debouche sur les matches d'improvisation qui presentent un double interet : operer la fusion entre sport et theatre et voir si les deux sont conciliables; installer entre la scene et la salle un reseau complexe et subtil de communication interactive.

  • Titre traduit

    Improvisation in the theatre and improvisation matches


  • Résumé

    Starting from a theoretical research on the mechanisms of improvisation and itshistorical occurences in the francophone area, the object of the present dissertation is an analysis of improvisation matches, a new kind of performance which began in quebec in 1977. The first part aims at showing the necessity of improvisation in the logic of the living world. The problematic dynamics of chance and unforeseen events mix endlessly to organize complexity and reduce paradoxes. Contrary to the more ordinary form of common sense, it can be observed that improvising doesn't mean doing anything but inventing on-the-spot survival solutions. In short, "one is bound to improvise". In the second part, the aim is calling attention to examples of improvisation in francophone theatre, our area of research, from the middle ages to the present day. The question is then why was it that for almost a century and a half, from the end of the commedia dell'arte to the birth of modern theatre, improvisation curiously vanished from the stage. Finally, this dissertation truns to improvisation matches which offer a twofold interest: the fusion of sport and theatre and their

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (502 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.BOR.LETT.1990
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/541 (2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.