Conte et lecture à l'école primaire sénégalaise

par Mor Talla Diallo

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Daniel Cormier.

Soutenue en 1990

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Est note un echec du systeme scolaire senegalais, depuis l'independance. Celui-ci a court dans un decor de crise socio-culturelle et pedagogique, la consequence etant un abaissement du rendement scolaire et une crise d'identite culturelle aggravee. Pour certains, la cause proviendrait du fait que l'ecole a comme but unique la reproduction des inegalites sociales, dans un contexte peu marque par les differences de classes sociales, tandis que pour d'autres, il faudrait tenir compte a la fois de la marginalisation de l'ecole traditionnelle et du caractere extraverti de la moderne. Tout en tenant compte de ceci, nous avons fait l'hypothese que "le conte est un moyen d'apprentissage de la lecture et de l'ecriture". On a interviewe a la fois les eleves et les maitres, c'est-a-dire a la fois les instruments et les agents de socialisation en ce qui concerne le conte. Il apparait que le conte oral est plus rentable que celui ecrit, en ce qui concerne la comprehension et les capacites d'ecriture des eleves.

  • Titre traduit

    Story and reading in Senegalese primary schools


  • Résumé

    Since independance, failures of senegalese educational system are obvious and are back grounded by a crisis in the social cultural and pedagogical aspect of school. The consequences of this are a lowering efficiency of school and a fierce cultural identity crisis. According to some this is due to the fact that, the school only aims at reproducing social inequalities, in a context where the impact of social classes is not important. For others the crisis is caused by the marginalisation of the traditional chool and to the extravertius aspect of the modern one. With regard to all this, we hypothesize that "story will be a mean for the learing of reading and writting". During our field work we interviewed both pupils and teachers, that is those using story as a means of socialisation and those being socialised with it. It now appears that the practice of oral story is more efficient than the using of the written one, if taken in consideration, its effects on pupils intelligence and reading ability.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 354 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTE 1990/5
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.