Extension de la méthode de Feshbach à l'étude des états autoionisants des séries isoélectroniques du béryllium et du lithium

par Philippe Galan

Thèse de doctorat en Physique atomique

Sous la direction de Antoine Salin.

Soutenue en 1990

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cette etude nous presentons une extension de la methode de feshbach a l'etude des etats autoionisants des series isoelectroniques du beryllium et du lithium. Dans le cas des ions berylliumoides, nous montrons comment le systeme peut etre traite formellement comme un probleme a deux electrons, en utilisant un potentiel modele pour decrire le cur. Pour les ions lithiumoides, nous analysons le probleme de la construction des operateurs de projections a trois electrons et nous montrons comment de nouvelles techniques de calcul (comme la methode pseudo-potentielle) peuvent etre appliquees dans ce contexte

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 81 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 90.B-403
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 90.B-403
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.