Approche moléculaire des intéractions phospholipides-D-3-Hydroxybutyrate déshydrogénase de mitochondries de foie de rat par synthèse et amploi de nouveaux analogues de phospholipides

par Boubker Nasser

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Norbert Latruffe.

Soutenue en 1990

à Besançon , en partenariat avec Université de Franche-comté. UFR des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    La D-3-hydroxyburtytrate déshydrogénase (BDH) mitochondriale est l'enzyme d'interconversion des corps cétoniques D-3-hydroxyburtytrate et acétoacétate. Son site catalytique est localisé sur la face interne de la membrane intenre mitochondriale. Son activité nécessite la présence des lécithines, les autres phospholipides non récativateurs augmentant l'efficacité de réactivation de l'enzyme. L'objectif de ce travail é été d'apporter des arguments expérimentaux révélateurs du rôle des différents groupements des têtes polaires des phospholipides dans le mécanisme de l'enzyme dans la bicouche lipidique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (104 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.1990.97
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.