Réanalyse des structures à partir de données expérimentales : Rigidification et substitution

par Scott Cogan

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Gérard Lallement.


  • Résumé

    L'étude effectuée concerne l'analyse de plusieurs problèmes de réanalyse et sous-structuration de structures mécaniques. L'application de ces méthodes à trois types de problèmes est traitée: blocage de degrée de liberté relativement au repère fixe, rigidification et substitution de sous-ensembles. L'accent est mis sur l'exploitation combinée de données observées sur structures réelles et de données calculées à partir de modèles aux éléments finis. Deux méthodologies distinctes ont été étudiées: l'exploitation des solutions propres identifiées et l'exploitation directe des fonctions de réponses fréquentielles. Les avantages et inconvénients de ces deux méthodologies sont étudiées et en particulier, leur robustesse vis-à-vis des erreurs de mesures sont examinées. Afin d'appuyer les conclusions tirées dans le mémoire, les résultats de plusieurs cas tests de simulation numérique sont présentées.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (150 p.)
  • Annexes : bibliogr. pp.149-150

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.1990.77
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.