Le corps chantant du poète : essai sur le "moi" et le "je" dans l'oeuvre poétique de Supervielle à partir de "Gravitations"

par Anne Pénicaud

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Yves Debreuille.

Soutenue en 1990

à l'Université de Franche-Comté .


  • Résumé

    Ce travail est conçu comme une introduction à la lecture de Jules Supervielle, introduction menée par le biais d'un essai d'interprétation des poèmes (à partir de "Gravitations"). L'hypothèse défendue est celle d'une "signifiance" (l'expression est de Michael Riffaterre, "sémiotique de la poésie") qui doublerait sans cesse le "sens" apparent des poèmes et évoquerait la condition de l'auteur refugie dans son oeuvre. L'écriture a été pour celui-ci l'occasion d'une métamorphose en mots, et le poème lui est désormais un corps textuel. Nous lirons et analyserons les portraits - redigés par un "je", locuteur des poèmes - qui présentent ce "moi" de mots dans les diverses dimensions de sa vie et jusque dans sa mort, recherchant en eux les traces de cette double dimension du "sens" (rapporté à l'homme Supervielle) et de la "signifiance" (rapportée à sa condition textuelle). Puis nous étudierons les données mêmes de cette signifiance.

  • Titre traduit

    "The poet's singing body": essay on the "me"and the "I" in Supervielle's poetical works starting with "gravitations"


  • Résumé

    This study is conceived as an introduction to Jules Supervielle's reading. This introduction is conducted through an attempt to interpret the poems (starting with "gravitations"). The original hypothesis is that of a "significance" (the word is from michael riffaterre, "semiotics of poetry") which would endlessly double the apparent "meaning" of the poems would evoke the condition of an author who took refuge in his works. Writing has been for him the occasion of a metamorphosis into words, and the poem is now a new body, made of text. We will read and analyse the portraits - composed by and "i", the poems' speaker - which presents this "me" made of words in the different dimensions of his life and until his death, looking in them for traces of this double dimension of "meaning" (connected to the man supervielle) and of "significance" (connected to his being made of text). Then we will study the actual data of this significance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (732 f.)
  • Notes : Corrections demandées par le jury non effectuées

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1990.1014.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1990.1014.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.