Cristallisation des protéines : étude systématique de paramétres critiques

par Chantal Abergel

Thèse de doctorat en Science des matériaux

Sous la direction de Raymond Kern.


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La radiocristallographie, est actuellement la methode de choix pour la determination des structures tridimensionnelles des macromolecules biologiques. Cette methode suscite depuis quelques annees un interet croissant dans le monde academique et industriel. La premiere etape est d'obtenir des cristaux de qualite et de dimension suffisante pour la diffraction des rayons x. Parmi les differentes methodes de cristallisation des proteines nous avons choisi d'utiliser et de decrire la technique de diffusion en phase vapeur et plus particulierement la goutte suspendue appliquee a quelques proteines. Nous presentons egalement une methode de determination des conditions de cristallisation basee sur le plan d'analyse factoriel incomplet decrit par certer & fils. Nous avons pu cristalliser un certain nombre de proteines en utilisant la combinaison de cette methode et de la technique de diffusion en phase vapeur. La cristallisation des proteines necessite un grand nombre d'experiences, reproductibles d'une fois sur l'autre. Pour cette raison, nous avons realises en collaboration peu couteux et adapte aux proteines. De plus, deux autres etudes visant a mieux comprendre la cristallisation des proteines, ont ete realisees au laboratoire. Il s'agit, d'une part, de la contamination controlee de la cristallisation d'un lysozyme par des molecules apparentees. Ce systeme fait intervenir quatre lysozymes de blanc d'uf, ne different que par quelques residus dans leur sequence primaire. La ribonuclease a de buf non apparentee aux proteines precedentes, nous a servi de temoin. Afin de mieux cerner les mecanismes de la cristallisation des macromolecules biologiques, et dans le but d'obtenir des cristaux de meilleur qualite, nous avons realise des etudes en microgravite grace a une collaboration avec le laboratoire de c. E. Bugg a l'universite d'alabama at birmingham (usa). Nous examinerons les resultats obtenus sur deux

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. [Pag. mult., circa 185 p.]
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 1504
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.