L'analyse syntaxique dans le cadre des grammaires syntagmatiques généralisées : interprétation et stratègies

par Philippe Blache

Thèse de doctorat en Mathématiques. Informatique

Sous la direction de Eugène Chouraqui.

Soutenue en 1990

à Aix-Marseille 2 , en partenariat avec Université d'Aix-Marseille II. Faculté des sciences (autre partenaire) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'analyse automatique des langues naturelles doit s'appuyer sur les theories linguistiques. Un certain nombre d'entre elles sont, grace a leur bonne formalisation, plus particulierement adaptees a une implantation informatique. C'est notamment le cas des grammaires syntagmatiques generalisees (gsg). Cependant, leur utilisation pose encore un certain nombre de problemes et en particulier celui du non-determinisme. Celui-ci, s'il est inherent au traitement des langues naturelles, est encore aggrave par le fait que les gsg utilisent des regles a partie droite non-ordonnee. Une implantation efficace de cette theorie ne peut donc etre envisagee que si nous disposons de contraintes suffisamment fortes pour guider l'analyse syntaxique. Nous proposons ainsi une extension du formalisme di/pl utilise dans les gsg reduisant au minimum le nombre de regles contenues dans la grammaire. Nous proposons ensuite une strategie originale (appelee filtrage ascendant) qui, appliquee dans le cadre de cette adaptation de la theorie des gsg, nous permettra de decrire un algorithme efficace pour cette theorie. Nous exposons enfin une serie de resultats pour l'implantation que nous en avons faite

  • Titre traduit

    Parsing with GPSG : interpretation and strategies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 143-148

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 17663
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.