Contribution à l'étude du mécanisme de l'action létale de l'alcool phenyl éthylique chez Escherichia coli

par Jean-Jérôme Lucchini

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Andrée Crémieux.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'action letale de l'alcool phenylethylique (pea) vis-a-vis de escherichia coli a ete etudiee parallelement a celle de derives apparentes (alcool benzylique, phenoxy-2-ethanol, phenol, thymol) en presence d'un inhibiteur de la synthese des proteines, le chloramphenicol. Seule l'action letale du pea et de son homologue structural, l'alcool benzylique est supprimee apres inhibition de la synthese des proteines. Le pea et ses homologues structuraux possederaient un mecanisme d'action specifique necessitant la synthese d'une ou plusieurs proteines. L'etude comparative de l'accumulation intracellulaire, de l'activite antibacterienne et de l'action sur les syntheses des macromolecules en presence et en absence de chloramphenicol, du pea et de son aldehyde homologue, laisse supposer que l'action du pea necessite une conversion prealable en phenyl acetaldehyde grace a un alcool deshydrogenase specifique. Cette hypothese a ete confirmee par la mise en evidence de l'apparition de phenyl acetaldehyde chez e. Coli traitee par le pea marque. L'inhibition de la synthese des proteines supprime l'apparition de l'aldehyde. L'aldehyde forme perturberait les fonctions cellulaires en se fixant de facon non specifique sur les proteines


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 106 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 94-101

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 17656
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.