Cliniques et/ou structure épistémosomatiques

par Claude Bruère-Dawson

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Roland Gori.


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Freud parle du saut mysterieux hysterique du psychique au somatique. J'interroge cette pathologie, m'appuyant sur des cas cliniques et la proposition lacanienne de remplacer le terme "psychosomatique", insuffisamment defini, par "faille epistemosomatique", referant a la constitution du sujet, corps et parole, discourant sur sa jouissance et son plaisir. Psychologue, medecin, psychanalyste, j'approfondis le concept de pulsion, entre-deux, interface, dans l'elaboration de l'image inconsciente corporelle, son rapport a la memoire, au souvenir, a l'illusion-desillusion winicottienne, la dialectique lacanienne moi-je, la nomination, l'identification, le "parler l'enfant" de dolto. Selon moi, la semiologie medicale ne definit pas le champ psychosomatique. Il faut toujours situer le symptome dans la relation transferentielle a l'autre, dans le regard. L'homme parle, confronte a la loi de la castration presentifiee par le signifiant phallique du nom-du-pere, se constituant entre deux risques, celui du refoulement pourvoyant l'hysterie, celui de la forclusion originant la dissociation schizophrenique. Le symptome nevrotique est formation de compromis, le phenomene psychosomatique, mode de defense localise contre l'eclatement schizophrenique, chaine signifiante dissociee, miroir diffracte, corporeite impossible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (297 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.