Relations ville-campagne dans le pays Abda (Maroc)

par Amina Hajouj

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean Bisson.

Soutenue en 1989

à Tours , en partenariat avec Université François Rabelais. Département de géographie (Tours) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Des le depart de cette etude sur les relations ville-campagne dans le pays abda, nous etions surtout guides par le desir de trouver les reponses a deux questions, l'une tellement repetee par les populations locales et l'autre plus generale, nettement inspiree par nos lectures et nos premieres enquetes sur le terrain. Comment se fait-il que safi, cette grande ville portuaire et industrielle, soit une ville morte ou rien ne marche? est-il, ensuite, si evident que safi, malgre les changements operes depuis l'independance et malgre ses fonctions nouvelles, trouve-t-elle des difficultes a s'inserer dans un espace regional autonome (les abda) et dans un reseau urbain desorganise et ecartele entre une grande metropole, casablanca et deux petits centres dynamiques, sebt gzoula et jemaa sheim? ne voulant ni entreprendre une monographie de la ville, ni etudier l'espace abdi comme un ensemble regional a part, cette etude allait me guider a accorder a l'etude des pouvoirs de decision de la ville une place que je n'avais pas prevue; et a la dimension historique de la recherche une importance bien plus grande que celle envisagee a l'origine. Safi prend ainsi valeur de "laboratoire" pour tester la validite de l'hypothese formulee des le depart : safi etait et demeure une ville peu enracinee dans son arriere-pays. . .


  • Résumé

    At the start of this study about the relationship between town and countryside in the abda area, we were mainly bed by the desire to find out the answers to two questions, one repeated so often by the local populations and the other more general, obviously inspiried by our readings and our first field investigations how is it that safi, this big industrial port-town is a dead town where nothing works? then is it, so obvious that safi, in spite of the changes carried out since the independence, and despite its new functions finds difficulties in inserting itself in an autonomous regional space (the abdas) and in a disorganized urban networks, that is wedged between a large metropolis, casablanca, and two small dynamic centers, sebt gzoula and jemaa sheim? as we wanted neither to undertake a monograph of the town, more to examine the abdi space as a separate regional entity, this study was tolead me to devote an anexpected space to the investigation of the decision making powers of the city and to an historical dimention, a much greater importance than originally planned. Thus safi takes on the value of "laboratory" to test the validity of the hypothesis formulated at the begining : safi was and remains a town that is little rooted in the inland area. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(596 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG216
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG217
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG218
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG219
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.