Influence de la nature des sulfates de calcium sur l'hydratation d'un ciment en présence d'adjuvants

par Ahcéne Ait Kettout

Thèse de doctorat en Génie civil

Sous la direction de Jacques Grandet.

Soutenue en 1989

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif principal de ce travail est de differencier l'action des sulfates de calcium-gypse et anhydrite - sur le controle du debut d'hydratation du clinker portland, en presence d'adjuvants organiques. L'etude du passage des ions sulfates en solution, a montre que la dissolution des sulfates depend du milieu. Ainsi, dans l'eau pure la quantite d'ions sulfates liberee par l'anhydrite est superieure a celle liberee par le gypse, et ceci en presence ou non de fluidifiants. Par contre dans une suspension de ciment, le gypse se dissout en plus grande quantite que l'anhydrite. Le controle de l'hydratation du ciment portland depend de la quantite d'ions sulfates en solution et de la teneur en aluminate tricalcique. A ciment a faible teneur en aluminate tricalcique (c#3a<9%) ; l'hydration est normale quelle que soit la nature du sulfate de calcium additionne et quel que soit le fluidifiant incorpore. Cela est du au fait que la quantite d'ions sulfates presents en solution, est suffisante pour le controle de la phase aluminate. B ciment a forte teneur en aluminate tricalcique (c#3a>9%) ; le controle de l'hydratation de ce type de ciment depend de la nature du sulfate de calcium utilise. * le gypse se dissout en quantite suffisante pour controler correctement l'hydratation de la phase aluminate meme en presence de fluidifiants. * par contre, l'anhydrite ne libere pas suffisamment d'ions sulfates pour controler l'hydratation des aluminates qui forment rapidement des aluminates de calcium hydrates. Le meme resultat a ete observe lors de l'incorporation de fluidifiants a base de condensat de naphtalene ou de melamine. En additionnant un fluidifiant a base de lignosulfonate gluconate de sodium, on a decele la formation de monosulfoaluminates de calcium et une mauvaise cristallisation des composes hydrates formes (ettringite et portlandite)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (149 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1989TOU30232
  • Bibliothèque : Observatoire Midi-Pyrénées. Centre de documentation Sciences de l'Univers.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 1989/OMP/11065
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.