Réactivité des complexes hydruroanioniques du fer carbonyle vis-à-vis des dérivés halogénés aromatiques

par Marc Taillefer

Thèse de doctorat en Catalyse homogène

Sous la direction de Jean-Jacques Brunet.

Soutenue en 1989

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Le complexe khfe(co)#4, engendre in situ par le systeme fe(co)#5/meoh/k#2co#3, permet de realiser, sous pression atmospherique de monoxyde de carbone, la reduction catalytique des derives iodes aromatiques en arenes correspondants. Cette nouvelle reduction de derives iodes aromatiques est en outre compatible avec de nombreux groupements fonctionnels, ce qui accentue son interet. Sur la base d'une etude approfondie de la reaction, mettant en evidence l'intervention d'especes radicalaires, la reactivite du complexe khfe(co)#4 a ete ensuite exploitee pour developper une methode de carbonylation catalytique de l'iodobenzene en acide benzoique, a l'aide d'un systeme bimetallique (hfe(co)#4)#/(co(co)#4)# utilise en milieu biphasique (etoh/naohaq/c#6h#6). Une synergie fer-cobalt a ainsi pu etre mise en evidence. Ce systeme bimetallique, utilise dans des conditions legerement differentes, a permis, pour la premiere fois, la carbonylation catalytique directe de derives iodes aromatiques en benzophenones correspondantes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [6], 121 f

Où se trouve cette thèse ?