Modifications chimiques périphériques et internes de peroxydases

par Martine Urrutigoïty

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Armand Lattes.

Soutenue en 1989

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Differentes modifications par voie chimique ont ete etudiees sur la peroxydase de raifort. Elles peuvent se classer en deux groupes suivant la region perturbee: les modifications peripheriques, les modifications internes. Pour les modifications peripheriques, un dithiester et polyethylene glycol couple a un bisdithiester ont ete utilises pour modifier les residus lysines. La partie glucidique a ete aussi modifiee par un polyethylene glycol apres oxydation des sucres. Les proprietes des enzymes ainsi traitees sont decrites et comparees. Les modifications internes concernent essentiellement les histidines, particulierement l'his 170 presente dans le site actif de l'enzyme. Le diethyl pyrocarbonate, la 4 dibromacetophenane et d'autres derives de pyrocarbonates ont ete les principaux reactifs utilises. Les resultats apportent certains renseignements sur l'accessibilite du noyau hemique de l'enzyme par ces diferents agents chimiques. Une application de ces differentes modifications a ete etudiee sur une autre peroxydase: la lignine-peroxydase. Une analyse comparative des resultats est donnee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 146 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1989TOU30125
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.